Cette figure de Suiten (Varuna) fait partie de la série de peintures des Douze Divinités réalisée en 1127 pour être présentée en offrande lors du rituel ésotérique du Nouvel An appelé Goshichimi-no-Mishuhô [Rituel des Sept jours postérieurs] organisé tous les ans au pavillon bouddhiste Shingon-in du Palais Impérial. Divinité de l'eau, elle apparaît ici pleine de grâce, avec les traits clairs de son visage qui ressortent d'autant sur le fond sombre, tandis que les couleurs tendres de son habit ajoutent à l'impression de douceur et d'éclat. On remarquera notamment l'extrême minutie du travail de l'artiste pour représenter les textiles au niveau des genoux, soulignant les formes de lignes blanches estompées, selon la technique dite teriguma, et réalisant de délicats motifs avec de minuscules morceaux de feuilles d'or découpées (kirikane). Cette œuvre témoigne du raffinement décoratif caractéristique de l'âge d'or de la peinture bouddhique à la fin de l'époque Heian (784-1185).

Suiten

SUITEN