La maison de disque Akuphéne fait revivre des chansons oubliées . Chiemi Eri est la premiére d'une série que j'espére longue.

D’un père musicien et d’une mère chanteuse, Chiemi Eri (1937-1982) baigne très tôt dans l’univers musical, et c’est adolescente qu’elle débute une carrière de chanteuse sur les bases militaires états-uniennes. Elle s’y fait connaître en interprétant de nombreux standards du répertoire musical états-unien d’après-guerre. A 14 ans, elle enregistre chez King Records Tennessee Waltz, lui assurant un succès immédiat, le premier d’une longue série.

Chiemi Eri est reconnue pour être l’une des chanteuses japonaises les plus populaires du 20e siècle, précisément de l’ère Shōwa (1926-1989) du nom de l’empereur japonais mieux connu sous le nom de Hirohito, sa dénomination occidentalisée. À la fois chanteuse et actrice, avec plus d’une cinquantaine de films à son actif, sans compter ses rôles au théâtre, elle a marqué avec Izumi Yukimura et Hibari Misora, chanteuses et actrices également, le paysage culturel japonais de l’après-guerre.

 

http://akuphone.com/catalog/2NtSfHMN